Entrevue de Tania Saba avec Fanny Bourel. 30 septembre 2017.

« Comment maintenir les plus expérimentés au travail ? Tania Saba, professeure en relations industrielles à l’Université de Montréal, parle d’accommodements raisonnables. «On peut proposer des horaires flexibles, du temps partiel, des tâches allégées, le retrait de l’obligation de répondre aux courriels en dehors des heures de bureau, etc.», dit-elle.

La formation doit aussi redevenir une priorité. «Actuellement, on considère au Québec que les travailleurs doivent eux-mêmes maintenir leurs compétences au fil du temps. Mais ce n’est pas toujours évident dans une société où tout évolue très rapidement. Il faudrait que l’État prenne un rôle plus actif dans ce domaine», explique Diane-Gabrielle Tremblay, de la TÉLUQ. Même son de cloche d’Yves-Thomas Dorval, qui donne l’exemple de cours sur l’univers numérique pour les 60 ans et plus. »

Lire le reste de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *