Toronto (Ontario), le 11 décembre 2018. — “Les femmes canadiennes sont parmi les femmes entrepreneures les plus actives du monde. En effet, à l’échelle mondiale, notre pays se classe au premier rang en ce qui a trait au nombre de femmes lançant une entreprise. Toutefois, des obstacles viennent freiner leur réussite. Afin de les aider à surmonter ces difficultés, elles pourront désormais bénéficier d’un nouveau portail de connaissances et d’outils créé pour soutenir et appuyer les femmes émergentes.”

La Chaire BMO en diversité et gouvernance de l’Université de Montréal agira à titre de centre régional pour le Québec et le Canada francophone dans un important consortium, constitué par l’Université Ryerson, qui aura comme mission la construction d’une plateforme nationale et d’un réseau pour partager les recherches, les connaissances et les actions qui soutiennent les femmes entrepreneures à travers toutes les régions du Canada.

Cet important réseau national constitué de chercheurs en entrepreneuriat, diversité et innovation, de praticiens et d’intervenants-clés de l’écosystème se concertera afin de créer un environnement inclusif et favorable à la promotion et au développement des femmes entrepreneures au Canada.

Fort de ses 9 carrefours régionaux et de son réseau de partenaires comptant près de 75 organisations, le Portail de connaissances pour les femmes en entrepreneuriat (PCFE) a été mis sur pied pour répondre aux besoins des femmes de toutes les régions et de tous les secteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *