« Les femmes et les hommes ne vivent pas le télétravail de la même manière depuis le début de la pandémie. Le brouillage entre l’espace et le temps du travail et du non-travail ainsi qu’une augmentation de la charge familiale affecterait plus les femmes. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *