La Chaire BMO en diversité et gouvernance de l’Université de Montréal vous invite à aller consulter l’article « Équipe diversifiée ou homogène? » parue dans la revue Gestion.

« Pendant longtemps, les écoles de gestion ont fait la promotion de cultures d’entreprise fortes, considérant les équipes homogènes comme un gage de performance, comme le rappelle Tania Saba, professeure à l’École de relations industrielles de l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire BMO en diversité et gouvernance à cette même université. “La raison est simple : les équipes qui se ressemblent sont plus faciles à gérer, parce qu’elles ont le même profil, les mêmes références, le même langage”, résume-t-elle. Toutefois, les études montrent qu’au fur et à mesure que le monde se complexifie, les entreprises qui comptent sur des équipes diversifiées affichent une meilleure rentabilité. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *