«Par ailleurs, dans un marché de l’emploi en pleine mutation, avec des technologies qui changent à un rythme fulgurant, Tania Saba a rappelé qu’il ne suffit pas de penser à retenir une main-d’œuvre vieillissante deux ans avant son départ à la retraite; il faut aussi se préoccuper de la question du développement des compétences, et ce, beaucoup plus tôt.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *